Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Abus et Maltraitance de l'Enfant

Abus et Maltraitance de l'Enfant

Ce blog informe, conseille et oriente les enfants, les parents et les professionnels.

En quoi consiste une négligence infantile ?

En quoi consiste une négligence infantile ?

A. tentative de définition de la négligence infantile.

La négligence est définit par Larousse1 comme étant une faute résultant d'un manque de vigilance. Elle doit être considérée comme une maltraitance quand ses conséquences peuvent créer un dommage pour l’enfant. Les auteurs de négligence sont souvent des parents très jeunes, parfois alcooliques ou toxicomanes, parfois déficients mentaux, la plupart du temps dans un grand isolement social.

Ainsi, "la négligence doit être considérée comme une maltraitance quand ses conséquences peuvent créer un dommage pour l’enfant. Il s’agit souvent de parents très jeunes, parfois alcooliques ou toxicomanes, parfois déficients mentaux, la plupart du temps dans un grand isolement social "2.

En somme, la négligence consiste en l'échec chronique du parent à répondre aux divers besoins de son enfant sur le plan de la santé physique, de l'hygiène, de l'habillement, de l'alimentation, de la sécurité, de la surveillance, de la protection, de la stimulation intellectuelle, de l'éducation ou des émotions mettant en péril son développement normal3.​

En quoi consiste une négligence infantile ?

B. Qu'est-ce qui est jugé comme acte de négligence ?

En général, certains actes et/ ou attitudes peuvent faire pensé à la négligence si le parent ne les accomplisse pas en dépit de sa situation socio-économico-financière :

  1. ne pas donner à son enfant un endroit sécuritaire, chaud, sec et propre pour vivre et dormir ; des vêtements appropriés au temps qu'il fait dehors (selon le climat et la saison).
  2. apporter des aliments moins nourrissants ou non équilibré contrastant avec les moyens économiques des parents.
  3. ganrantir une qualité d'hygiène adéquate (par exemple, du savon, du shampoing et un endroit où prendre sa douche ou son bain ou sa toilette, etc.).
  4. refuser de payer la scolarité ou l'éducation de son enfant. (le parent doit s'assurer que son enfant va à l'école, assimile les enseignements ou qu'il reçoit un enseignement à domicile si besoin).
  5. apporter un soutien psychologique : lui parler, lui montrer de l'intérêt et de l'affection, discuter et partager les moments de joie ou de souffrance avec son enfant.
  6. conduire son enfant dans les structures sanitaires pour avoir des soins médicaux. Qu'il s'agit de soins préventifs de base, comme de les emmener régulièrement chez le dentiste et le médecin, ou de visites chez le médecin en cas de maladie ou à l'hôpital en cas d'urgence médicale.

Suivant : Clinique des enfants maltraités.

Notes :

​1Larousse illustré 2016.

2 Ethier, L.S. & Lacharit C. (2000) "La prévention de la négligence et de la violence envers les enfants", dans Vitaro, F. et Gagnon, C. (éds) Prévention des problèmes d'adaptation chez les enfants et les adolescents. Tome1, Les problèmes internalisés, Sainte-Foy, Presses de l'Université de Quebec, pp. 389-428.

3 Centre de liaison sur l'intervention et la prévention psychosociale (CLIPP), 2008, Montréal, Canada.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article