Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Abus et Maltraitance de l'Enfant

Abus et Maltraitance de l'Enfant

Ce blog informe, conseille et oriente les enfants, les parents et les professionnels.

Définition des abus faits aux mineurs

Qu'appelle-t-on un abus ?

L'abus c'est un usage injustifié ou mauvais usage de quelque chose1. On dit qu’il y a un abus dans la famille lorsqu’un parent, un membre de la famille ou un tuteur abuse, maltraite ou néglige un autre membre de sa famille, que ce soit toi ou quelqu’un d’autre. L’abus peut être physique, psychologique, sexuel, bref, il peut prendre plusieurs formes allant de l’exhibitionnisme ou des caresses, jusqu’au viol ou l’inceste. La pornographie et la prostitution en sont des formes commercialises. Le viol, l’inceste, les attentats à la pudeur sont interdits

On définit comme abus "toute participation d'un enfant ou d'un adolescent à des activités sexuelles qu'il n'est pas en mesure de comprendre, qui sont inappropriées à son âge et à son développement psychosexuel, qu'il subit sous la contrainte ou qui transgressent les tabous sociaux".

Définition des abus faits aux mineurs

Il faut différencier les abus des attouchements et de l'examen que fait le professionnel sanitaire (infirmier, médecin, physiothérapeute, kinésithérapeute, ostéopathe, radiologue, manipulateur en radiologie, technicien de laboratoire, psychologue, etc.). Il arrive, malheureusement le plus souvent, que l'examen du patient ou de la patiente prenne une autre tournure.

Les abus sexuels commis par un praticien sur sa patiente ou son patient sont des actes à connotation sexuelle qui interviennent alors que la personne n’est pas en état de consentir librement à ces actes, vu la situation thérapeutique concrète, pour des raisons d’ordre psychique ou physique. Ces actes sont graves et constituent des fautes professionnelles, voire des infractions pénales. Tous les professionnels peuvent commettre des actes inadmissibles d'abus sexuel sur les mineurs. Il faut le dénoncer dès que l'on a de doute ou que l'enfant rapporte ou aborde les faits.

Notes :

1 Larousse illustré 2016.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article