Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Abus et Maltraitance de l'Enfant

Abus et Maltraitance de l'Enfant

Ce blog informe, conseille et oriente les enfants, les parents et les professionnels.

L'enfant abandonné-l'enfant terrorisé !

1. Que peut-on dire d'un enfant abandonné ?

Je considère l’abandon comme une terreur pour l’enfant. Imaginez un tout petit sans défense. Il est désarmé. Son imaturité intellectuelle, psychique, affective aggravent sa faiblaisse.

Larousse définit l'abandon comme : « Laisser définitivement quelque chose à la discrétion de quelqu'un, en son pouvoir ; confier, céder,…, à l'action de quelque chose ; laisser aller, livrer à […], laisser aller un objet, le lâcher, ne plus le retenir ».(1).

L'abandon est quelque chose qui ne laisse pas différents les enfants. L'enfant est un être qui se développe et croît progressivement. Il a besoin de sécurité et d'amour de la part des adultes. Un environnement sécurisant favorise un meilleur développement social, biologique et psychologique.

L'enfant abandonné est un enfant terrorisé et maltraité. Les parents ou les adultes ayant sa responsabilité doivent répondre de leurs actes.

L'enfant abandonné-l'enfant terrorisé !

2. Plusieurs causes peuvent être à la base de l'abandon.

Citons quelques-unes :

-à la naissance (pas de lien constitué) : précarité, grossesse cachée, pathologie maternelle grave, conception traumatique, fratrie nombreuse, etc.

-par après (un lien a déjà été constitué) : délaissement, décès des parents, incapacité parentale, maltraitance, etc.

Être abandonné par l'autre, est un pire événement de vie pour l’enfant. L’abandon est en contradiction avec le besoin de l’enfant d’être accompagné, sur un long terme par son caregiver. L'abadon cause la rupture. Cette rupture traumatique entraîne un deuil de la figure d’attachement (FA). Ceci conduit à la recherche d'une figure d’attachement de substitution. Le risque des troubles de l’attachement en cas d’institutionnalisation prolongée devient important chez le jeune enfant. Son impact est différent quand il intervient à un moment précoce et prévu ou à un moment tardif et brutal. Ce qui est important pour l’enfant, c’est « d’être bien abandonné ».

3. Fantasme d'un enfant abandonné.

Les enfants peuvent fantasmer l’abandon. Comment se présente fantasme de l'abandon chez l’enfant ? La fantasmatique de l’abandon entraîne des sentiments profonds, douloureux, complexes et contradictoires. L’abandon de l’enfant est en contradiction avec le dogme de l’amour maternel et évoque tous les mythes de la « mauvaise mère ». Il renvoie à un sentiment de culpabilité. Il fait le lit de la « quête des origines » de l’enfant adopté et d’un questionnement souvent répété.

L'enfant abandonné-l'enfant terrorisé !

4. Quels peuvent être les effets de l'abandon.

L’abandon pertubent le développement de l'enfant et ont des graves conséquences par la suite. L'enfant éprouvede l'insécurité affective et une dépendance affective de l’autre. En grandissant le sujet présente des perturbations psychopathologiques au niveau de :

- L’estime de soi, de confiance en soi.

- La relation mère-fille instable et/ou une relation fusionnelle entre-elles.

- Le dysfonctionnement familial et ses conséquences à l'âge adulte.

- Les comportements incestueux, violences physiques ou verbales, négligence, etc.

- Le soutien psychologique des personnes handicapées ou des parents d'enfants handicapés.

- L’accompagnement et soutien psychologique au processus d'adoption.

- Les relations sociales ou professionnelles et le stress, anxiété.

il ne pas rare de constater que ces enfants deviennent des victimes des abus sexuels, psychologiques, physiques ou toute autre forme de maltraitance infantile.

5. Comment diagnostiquer un enfant souffrant de l'abadon ?

Les différentes pathologies qu’occasionne l’abandon peuvent être abordées dans la clinique lors des entretiens. L’individu peut présenter quelques symptômes psychiques tels que :

- De l’anxiété, du stress, une dépression, toxicomanie, etc.

- Difficultés relationnelles, de trouble d’attachement et des difficultés pour assumer la parentalité.

- Une faible estime de soi avec une quête d’identité.

En conclusion, si l'abandon intervient très tôt dans la vie du sujet ou alors tard, son impact sur le développement psychodynamique de l'individu est compromis. L'enfant doit être entouré et protégé, si l'on doit abandonner un enfant, alors il faut le faire de manière à lui éviter toute source d'inconfort psychologique.

L'abandon peut être à l'origine des troubles mentaux. La prise en charge est pluridisciplinaire et demande une véritable implication de toutes les parties concernées. Un accompagnement et un soutien auprès d’adultes et d’enfants adoptés est nécessaire. Un travail en guise de la préparation aux retrouvailles entre enfants et parents sera fait en amont.

Note :

(1). http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/abandonner/27.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article