Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Abus et Maltraitance de l'Enfant

Abus et Maltraitance de l'Enfant

Ce blog informe, conseille et oriente les enfants, les parents et les professionnels.

Accueil et écoute de l'enfant victime d'abus ou de maltraitance infantile.

L'accueille et l'information des victimes et leurs familles sont des étapes nécessaires. Quand l'enfant révèle des traitements indécents faits contre lui, la première chose à faire est de l'accueillir dans un lieu calme et sécurisé. C'est dans un climat d'assurance que l'enfant peut s'ouvrir et pincer son abcès. L'entretien psychologique dirigé par un psychiatre ou psychologue clinicien est très important chez les enfants victimes. Le premier entretient vise :

Accueil et écoute de l'enfant victime d'abus ou de maltraitance infantile.

1°) De fournir des explications claires et nettes avec des termes facilement compréhensibles pour l'enfant sur le travail de l'équipe, le processus à suivre et les différentes étapes à observer.

Le professionnel cherchera à savoir s'il y a une évolution ou changement psychologique depuis les abus. Le vécu de la culpabilité, de la honte, le ressenti vis-à-vis des actes subis. La manière dont elle a géré les pressions de son agresseur et de l'entourage. Vérifier ses capacités à intégrer, à comprendre ce qui se passe autour d'elle.

2°) Cet entretien consistera à préparer la victime à l'examen médical. Les différents prélèvements, les analyses et déroulement de l'examen médical.

3°) A-t-elle porté plainte? L'acte de porter plainte est très bénéfique pour la victime.

- A la suite de l'examen médical, une rédaction d'un certificat est nécessaire pour la constitution des éléments juridiques. La victime peut venir spontanément consulter ou alors avec la réquisition du juge pour mineurs.

- Si l'agression est récente de moins de 72 heures, ceci impose une prise en charge urgente, de l'agression plus ancienne qui permet une évaluation psycho-médico-sociale plus sereine, car en dehors du contexte de l'urgence.

3°) On ne doit pas oublier d'aborder et de proposer un accompagnement psychologique. Ouvrir une brèche vers une prise en charge pluridisciplinaire et voir dans quelle mesure la victime peut s'approcher des structures proches de son domicile.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article