Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Abus et Maltraitance de l'Enfant

Abus et Maltraitance de l'Enfant

Ce blog informe, conseille et oriente les enfants, les parents et les professionnels.

Les éléments cliniques selon l'âge de la victime de maltraitance infantile.

Les enfants maltraités présentent différents signes cliniques selon leur âge et la nature de maltraitance. En général, on remarque :

a. Les signes de souffrance chez le nourrisson.

  • L’évitement du regard, le bébé qui tourne son regard du côté opposé de son observateur.
  • Les troubles du tonus et de la motricité : le bébé devient flasque, molle et paraît fatigué
  • Les troubles de la régulation des états d’éveil : les phases de sommeil et d'éveil sont perturbées sans une raison valable.
  • Les troubles digestifs : le bébé maltraité peut vomir ou présenter de trouble du transit.
  • La dépression précoce : il est facile que le bébé maltraité souffre d'une dépression.

b. Les signes de souffrance chez le bébé plus grand.

  • Les retraits : l'enfant préfère rester dans son coin et ne participe pas aux jeux avec ses pairs.
  • L’insomnie : les perturbations du sommeil sont souvent notées chez les enfants maltraités.
  • Les troubles alimentaires : il peut s'agir d'une restriction alimentaire ou ingestion de produits nos comestibles (pica,...).
  • Les troubles psychosomatiques variables.
  • Les retards de développement psychomoteur.

c. De manière générale on retrouve chez un enfant maltraité.

Quelques signes retrouvés chez l'enfant maltraité orientent la recherche clinique.

Le médecin ou tout autre professionnel ou adulte peut être le premier à découvrir les signes de la maltraitance. Dans ce cas, il est nécessaire de faire un examen clinique. Le diagnostic est souvent difficile et repose sur un regroupement de signes :

  • la coexistence d’éléments d’âges différents ou de natures différentes : dermabrasions, hématomes, ecchymoses, plaies, fractures, cicatrices, plaques d’alopécie.
  • leur mécanisme de survenue : griffures, morsures, brûlures, plaies par arme blanche ou arme à feu.
  • la topographie des lésions : elle est inhabituelle et peut se localiser sur le cuir chevelu, le visage, les cavités endobuccales, l'ORL, au niveau lombaire, thoraciques, organes génitaux ou aux plantes des pieds, etc.
  • la forme des lésion peut évoquer un objet traumatisant (cigarette, fer à repasser...), circulaire évoquant une strangulation, etc. Il est important de noter le nombre ou la répétition de ces traumatismes.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article