Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Abus et Maltraitance de l'Enfant

Abus et Maltraitance de l'Enfant

Ce blog informe, conseille et oriente les enfants, les parents et les professionnels.

Le profil d'une famille maltraitant.

Le profil d'une famille maltraitant.

Les contexte familial oriente la clinique et prise en charge. Les parents nient être les auteurs des lésions observées, ou sinon récusent toute intention maltraitante dans leurs actes en les justifiant comme nécessité éducative imposée par un enfant particulièrement rebelle, ou comme châtiment corporel inscrit dans les traditions. dans tout les cas, quelques éléments évocateurs de la maltraitance.

1. Les signes physiques de maltraitances retrouvés chez les victimes ne sont pas très nets ou très graves. Il existe néamoins des indices qui ne trompent pas.

-l'appel du médecin ou l'hospitalisation l’enfant reatrdée malgré la gravité évidente des lésions.

-une demande précipitée d’hospitalisation en dernière extrémité ou après insitance des proches.
-des parents tenant un discours flou et discordant sur l’anamnèse : interrogés séparément, chacun donne une version différente, avec des contradictions d’un entretien à l’autre.
-discordance entre les lésions retrouvées lors de l’examen clinique et les explications données par les parents.

-un parent qui banalise la souffrance de son enfant.
-la récurrence des hospitalisations particulierement pour des traumatismes et affections mal expliqués, des accidents domestiques, signes possibles d’une négligence parentale.

Un moment spécial pour toute la famille étendue
Un moment spécial pour toute la famille étendue

2. La vérification du carnet de santé de l'enfant (à condition que l’enfant ait été suivi) permet éventuellement d’en retrouver les traces et de reconstituer les courbes pondérales et staturales. Il peut arriver de trouver des irrégularité dans le respect du calendrier vaccinal ou autre suivi pédiatrique.

3. Lors de l'hospitalisation de l'enfant, l'équipe peut noter :

-des fluctuations des versions données par l’enfant d’un jour à l’autre et selon ses interlocuteurs.
-un comportement des parents atypique au cours de l’hospitalisation (des rares visites souvent intempestives, écourtées ou manifestent peu d’émotion, certaints demande peu ou pas d'information et évitent toute rencontre avec leur enfant, d’autres au contraire sont très démonstratifs avec un discours plein d’agressivité contre l’équipe soignante et/ou l'enfant,etc)

-les antécédents de maltraitance dans la fratrie, des accidents cachés ou des informations volontairement retenues par les parents, des décès d'un enfant rapidement déclaré accidentel ou « mort subite » si c’était un nourrisson.

Suivant : Les facteurs de risque de maltraitance

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article