Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Abus et Maltraitance de l'Enfant

Abus et Maltraitance de l'Enfant

Ce blog informe, conseille et oriente les enfants, les parents et les professionnels.

Les enfants victimes d'abus physique.

1. Définition des abus physiques faits à l'enfant.

On parle d’abus physique fait à l'enfant lorsqu’un membre de la famille, un parent ou tuteur responsable de l'enfant ou du mineur le blesse physiquement.

Par différents gestes et manières, l'adulte agresseur peut infliger des blessures à l'enfant. Il peut ainsi :

Les enfants victimes d'abus physique.
  • frapper ou gifler l'enfant.
  • donner des coups de poing ou de pied.
  • mordre, crier après l'enfant.
  • tirer les cheveux, les oreilles, les joues de l'enfant, etc.
  • donner des punissions de manière extravagante (brûler l'enfant avec de mégot de cigarette, un fer à repasser, l'imposer de se mettre à genoux ou de porter un objet lourd, le tremper dans de l'eau froide ou chaude, le faire coucher à même le sol, lui donner de tâches difficiles par rapport à son âge, ...).

2. Découverte des abus physiques.

Lors des examens physiques de fortuite ou de routine à l'école ou ailleurs, l'enfant cherche à cacher les marques des blessures qu'il porte. Souvent les adultes maltraitants ne laissent pas leurs victimes se faire examiner à leur absence. Ou ils fournissent des explications non convaincantes et imposent un silence à l'enfant. Le professionnel doit dénoncer et signaler tout cas d'abus chez les autorités compétentes.

​3. Les conséquences des abus physiques faits à l'enfant.

Les abus physiques ont des conséquences sur le développement psychologique des enfants. L'objectif et les buts poursuivis par l'agresseur sont différents. Souvent, l'abuseur cherchent à rabaisser, intimider ou dénigrer l'enfant. Les mauvais traitements laissent des traces à l'extérieur et à l'intérieur des victimes. Il est prudent de continuer à suivre la victime et si besoin l'orienter vers une psychothérapie.

Retour sortes d'abus.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article