Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Abus et Maltraitance de l'Enfant

Abus et Maltraitance de l'Enfant

Ce blog informe, conseille et oriente les enfants, les parents et les professionnels.

Sentiment d’impuissance face à l'abuseur.

Sentiment d’impuissance face à l'abuseur.

Redisons-le, les abus sexuels sont commis contre la volonté de la victime. Elle se voit imposer et subit ses actes. inutile de dire que l'acte a été produit qu'une fois, car ce n'est pas le nombre qui compte, c'est la violence (physique et/ou psychologique) qui détruise la victime. L'abus sexuel est un acte qui dépossède la victime de sa liberté de choix.

a. D'où provient ce sentiment ?

Les actes de violence créent en victime : faiblesse, peur, solitude, rage, désespoir et culpabilité. De plus, le coupable se sert de la menace ou de la honte, d'insécurité angoissante pour la réduire au silence et recommencer en toute impunité, ce qui augmente son impuissance face à l'abuseur.

​Il y a une intensité variable et importante qui dépend de la précocité, de la répétition ou de l'auteur de ces événements malsains (quelqu'un qui est sensé être son protecteur). La victime ressent un stress somatique intense à l'approche de son agresseur.

Sentiment d’impuissance face à l'abuseur.

b. L'impuissance entraîne des dommages.

Les dommages qu'entraîne l'impuissance de la victime sont :

  • la perte de l'estime de soi, elle doute de ses talents et se croit médiocre. Plus d'espoir et ne croit plus à l'avenir.

  • la perte du sentiment d'exister, on devient une étrangère à sois-même et développe une mauvaise une mauvaise image de soi. la persistance de cette mauvaise image de soi jusqu'à l'âge adulte.

  • la perte du regard bienveillant du parent et l'estime de soi. On assiste à un refoulement des souvenirs de ces agressions. Ce qui peut s'accompagner de difficultés comportementales et relationnelles. Avec des difficultés à ressentir la rage, la souffrance, le désir ou la joie.

  • l'enfant se trouve dans l'incapacité à être à l'écoute de ses émotions et de ses besoins, il a des difficultés dans ses apprentissages scolaires et professionnels, ses adaptations sociales sont compromises et enfin il y a des problématiques de l'épanouissement sexuel (vie sexuelle appauvrie ou hyper stimulée ou délinquante, etc.).

  • la victime nourrit et développe une image négative de lui-même, y compris le sentiment de difficulté permanent et d'incapacité à faire face dans sa vie.

Les parents restes des alliés forts dans la lutte contre les abus.
Les parents restes des alliés forts dans la lutte contre les abus.

Toute cette impuissance face à l'abuseur, naîtra une envie de mettre fin à ses jours. C'est un début d'un mal-être conduisant à destentatives de suicide. C'est une douleur morale intense. Un dysfonctionnement cognitif et psychologique peut être tardivement par l'entourage.

c. Le rôle de l'entourage familial.

La victime ne peut pas changer ou modifier le dysfonctionnement au sein de sa famille. Dans le cas d'un inceste, la victime n'est pas protégée par ses proches. Les parents et tous les adultes n'ont rien fait pour l'éviter le pire. Dans cette situation, il est difficile d'échapper. Elle est convaincue de son impuissance.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article