Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Abus et Maltraitance de l'Enfant

Abus et Maltraitance de l'Enfant

Ce blog informe, conseille et oriente les enfants, les parents et les professionnels.

La maltraitance infantile : comprendre la souffrance des enfants.

a. Existe-il une définition consensuelle ?

Existe-il une définition retenue par consensus qui prennent en compte les différents aspects contextuels et culturels ? J'ai fait un tour sur Wikipédia pour savoir comment définie-t-il la maltraitance sur mineur.

Dans son travail sur la maltraitance, Epelbaum C. dit que : « la loi ne définit pas les mauvais traitements à enfants, vraisemblablement parce qu’il existe une évolution dans le temps et des contrastes culturels en matière d’éducation. Il n’est alors pas toujours simple de marquer les limites entre protection parentale (éducation) et maltraitance. »1.

La maltraitance des enfants fait référence à toute forme de violence, d’abus ou de négligence commise par des adultes envers des mineurs.

Jacqueline Fehr dit que : « la maltraitance infantile se présente de diverses manières. Elle englobe aussi bien les abus sexuels et les sévices corporels que la négligence ou la violence psychologique. Très souvent, la cause se situe au niveau des parents, débordés et surmenés. On sait aujourd’hui que le lieu où les enfants subissent le plus de violence, c’est la famille »2.

La maltraitance regroupe des conduites qui, par leur violence ou leur répétition, sont susceptibles de retentir sur l’état général des enfants et de nuire gravement à leur développement physique et psychologique. Niloufer S.A. et ses collaborateurs citant l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définissent l'abus et la maltraitance des enfants comme « toutes les formes de mauvais traitements physiques et/ou émotionnels, les abus sexuels, de négligence ou de négligence entraînant un préjudice réel ou potentiel pour la santé, la survie, le développement ou la dignité de l'enfant dans le cadre d'une relation de responsabilité, de confiance ou de pouvoir. »3.

A lire également: La maltraitance des enfants aide mémoire.

source : image google.

b. quelles sont les critères cliniques de la maltraitance infantile ?

Il n’existe aucun critère clinique ni aucune définition juridique de la maltraitance sur l’enfant. Il n’existe également, aucune corrélation entre la gravité des lésions et leurs conséquences psychologiques. Par exemple, en cas de sévices physiques, des lésions discrètes peuvent être associées à des sévices psychologiques majeurs ou à des négligences qui affecteront durablement la vie psychique de l’enfant ; à l’inverse, des lésions graves peuvent être le résultat d’un acte impulsif et isolé, survenu lors d’une crise familiale, avec des risques minimes de récidive et quelques chances d’être « oublié ».

Disons que les enfants maltraités existent bien et bien. Les parents ou adultes peuvent être conscients ou non du caractère malsain de leurs actes. Tout pousse à nous inviter à rester vigilants et prévoyant. Devant un cas de maltraitance, il ne faut pas agir ni trop vite, ni trop tard pour le bien-être de l’enfant.

Les témoignages des victimes sont très parlants et nous appellent à nous focaliser sur la lutte et la prévention des abus et maltraitance.

Suivant : Le profil d'une famille maltraitant.

Références.

1.Epelbaum C. (1999) Maltraitance et sévices à enfant (hors abus sexuels). Encycl Méd Chir (Elsevier, Paris), Psychiatrie, 37-204-H-15, 1999, 7 p.

2.Ulrich Lips. (2011) Prévention et détection précoce de la maltraitance infantile – une nécessité. Bulletin des médecins suisses | Schweizerische Ärztezeitung | Bollettino dei medici svizzeri | 2011;92: 11.

3.Niloufer S.A., Farzana N. A., Ali K. K.et al. (2014) Magnitude and Factors Associated with Child Abuse in a Mega City of Developing Country Pakistan. Iran J Pediatr ; Vol 24 (No 2), Pp: 140-146.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article